PROGRAMMATION 15-16

Histoire / histoires

 

D’octobre 2015 à juin 2016, la programmation de la saison s’inscrit sur un nouveau cycle de trois expositions portant sur la question de l’Histoire / histoires.
Les artistes témoignent à leur manière du réel et de l’état actuel de notre temps. Figeons le temps en enclenchant une PAUSE. Un arrêt sur image pour observer les faits qui se font et s’assemblent. Prenons le temps d’examiner l’écriture, la construction de ce récit qui se déroule devant et avec nous. Portons attention à ce réel en cours. Invitons chacun à voir dans les oeuvres de cette saison ce qu’il pense voir et interpréter, selon sa propre lecture des faits dans une temporalité qui est la sienne. Interrogeons la perception et la retranscription, l’Histoire collective, nos figures de référence et son pendant, les Stories individuelles qui naviguent entre réalité et fiction en interpellant la mémoire…

 

LES MOTS DE … Pauline Desmoulières, conférencière et intervenante en art contemporain :

– HISTOIRE(S) LOGOS ET MUTHOS
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.

Heureux qui, comme Ulysse, devint ainsi histôr. Histôr, le témoin voyageur. Celui qui a vu est devenu celui qui sait. Puis celui qui cherchait à savoir – historein –, témoin des histoires de son temps : les recherches et les enquêtes . 

L’historiê grecque a voyagé en empruntant deux fleuves : le fleuve Logos et le fleuve Muthos. Logos, le fleuve du langage raisonné l’a mené à notre Histoire et Muthos, le fleuve des légendes et des fictions, l’a mené à nos histoires. Les fleuves ont suivi la même direction, se sont parfois éloignés puis se sont rejoints, se sont mêlés, ont fusionné puis se sont détachés l’un de l’autre pour se confondre, un temps, avec d’autres fleuves venus d’autres horizons et pour revenir ensuite se nourrir l’un-l’autre.

Historiê a emporté les fleuves Logos et Muthos sur son passage et s’est enrichie des fleuves d’autres cultures. Penser historiê, c’est prendre en compte la dimension fantasmatique des mondes de fictions, des mythes, des contes et des légendes (…) tout en mettant cette dimension en perspective dans les mondes réels, tangibles et scientifiques, ceux qui évoluent et dans lesquels nous évoluons : nos environnements, pluriels et multiculturels. 

Les artistes d’aujourd’hui sont les histôr contemporains : eux qui voient, eux qui cherchent et qui enquêtent puis posent leurs regards singuliers sur des fragments de ces mondes, en observateurs attentifs, en explorateurs de terrains inconnus. Chacun mène sa barque et fait le voyage d’un fleuve à l’autre pour en rapporter des morceaux : des morceaux du réel, des morceaux de fictions. Chacun est narrateur de l’histoire qu’il a choisie de rendre visible, si mince ou fragile soit-elle. 

Quand ils reviennent de leurs voyages, c’est pour nous conter leurs nouvelles histoires, hybrides et polymorphes ; chroniques, anachroniques, voire antéchronologiques. 

Les artistes d’aujourd’hui écrivent – et s’inscrivent dans – un nouveau tout petit fragment d’Histoire, font trace d’existence. 

Les histôr qui vont écrire la saison 2015-2016 naviguent – parfois à vue – le long des fleuves Logos et Muthos, les remontent peut-être à contre-courant, s’engouffrent dans les canaux qui les relient l’un à l’autre. 

De retour dans le futur, le groupe Sonice Development aura rapporté de son boattrip un sablier de Chronos : une machine à tracer le temps qui passe, à le suspendre. 

Plus tard, Thierry Dupeux et ses étudiants remonteront le fleuve Logos et débarqueront pour tenir Salon avec Nemesis, la juste Colère, et faire toutes les lumières sur la figure Voltaire. Sur l’autre rive, un peu plus loin, les membres du collectif Rond Point poseront leurs bagages et se feront, pendant trois mois, les témoins du temps qui file ; regardeurs avisés de ce qui peut se passer et forgerons de ce qui se passera.

Pour la fin de la saison, Charlotte Vitaioli tisse déjà, en Pénélope, les fils d’histoires et d’Histoires qui, une fois liés les uns aux autres, lui permettront de nous raconter de nouvelles légendes, de faire naître de nouveaux héros et de nouvelles héroïnes. 

De ces Histoires et de ces histoires, soyons bons lecteurs et attentifs regardeurs, fantasmons de nouvelles fictions, laissons éclore de nouvelles formes et de nouvelles certitudes. Marquons une pause, le temps d’une saison. Et puisque le temps est l’étoffe de l’Histoire, laissons Logos et Muthos couler sous les ponts et regardons-les s’écrire, ces histoires, petit à petit. 

 

 

SEPTEMBRE

LES PRODUCTIONS ARTISTIQUES DE LA SAISON PASSÉE /
7.09 > 30.09.2015 

Vernissage – Pot de rentrée et d’informations le 09.09.15 > 18h00. 
En ouverture de la saison, l’espace d’exposition suscite les envies en déployant les productions des adhérents arts plastiques témoignant de la richesse du programme des ateliers de la saison précédente. 

en savoir +

 

 

OCTOBRE / NOVEMBRE

EMERGING COLORSPACE
12.10 > 28.11.2015

Sonice Development > Julian Adenauer et Michael Haas (Berlin) 
Dans le cadre du festival MAINTENANT (13 > 18.10.15) organisé par l’association Electroni[k]
+ Ouverture les samedi 17 (10h > 18h30) et dimanche 18 (10h>17h) octobre 2015 dans le cadre du festival Maintenant.
VERNISSAGE le 15.10.15 > 18h30 + suivi de la Nuit Arts & Sciences au Diapason
Art à goûter / 14.10.2015 > 14h30-16h30 . 6-12 ans. 4€. Animé par le artistes.
FINISSAGE le 26 .11.15 > 18h30.
VISITES -ATELIERS / Élise Guihard – artiste/médiatrice 2 > 19.11.2015 – sur réservation 

en savoir +

 

 

JANVIER/ MARS 

HISTOIRE DE PROCESSUS – EXPOSITION/RÉSIDENCE
4.01 > 26.03.2016

ROND POINT / Joris Favennec et Florian Chevillard. 
14.01.2016 lancement résidence
3.03.2016 vernissage exposition. 

en savoir +

 

 

AVRIL / JUIN 

LA VOCE DELLA LUNA 
14.04 > 20.06.2016
Charlotte Vitaioli

VERNISSAGE le 21.04.2016

en savoir +

 

 

0 comments

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *