Category Archives: ARTS VISUELS

Retrospecto (Mille au carré) / Résidence de création du 8 au 19 jan. 2018 / Exposition du 22 janv. au 24 mars 2018

Retrospecto

Exposition de Mille au carré

Résidence de création du 8 au 19 janvier 2018 

Exposition du 22 janvier au 24 mars 2018 

▷ Vernissage mercredi 24 janvier 2018 à 19h

 

L’association Mille au carré est une association de création multimédia se présentant sous la forme d’un collectif de créatifs qui élaborent des pièces, expositions ou ateliers transdisciplinaires, avec le numérique comme point de rencontre. S’inscrivant à la fois dans des mouvements artistiques tels que l’art numérique, le graphisme ou le design d’objet, et dans des cultures plus populaires comme celle du « do it yourself » ou des « makers », ce collectif cherche de la poésie directement dans la donnée numérique en détournant et bidouillant des technologies obsolètes ou ultra-récentes.

Mille au carré a résidé deux ans au Grand Cordel avant de déménager récemment dans un autre espace au Triangle, cité de la danse à Rennes. Ces deux années en ces lieux furent déterminantes et ont permis à l’association d’affirmer son univers, sa démarche, ses créations, etc. C’est donc logiquement qu’une proposition d’exposition a été faite au Grand Cordel pour cette saison, comme une conclusion s’affirmant en des lieux bien connus de Mille au carré. Le nom de cette exposition, fait donc uniquement référence à cet historique, car paradoxalement, Retrospecto n’aura d’une rétrospective que le nom, puisqu’elle n’aura rien de récapitulative et chronologique. Plutôt que de se pencher sur son passé, Mille au carré préfère imaginer de nouveaux projets en proposant de nouvelles créations transdisciplinaires et technologiques.

La deuxième pièce sera réalisée lors d’ateliers de création avec le public. Mille au carré a beaucoup travaillé la création avec l’autre, amateur ou professionnel. Réaliser des pièces avec un public non averti a été un enjeu particulier afin de démocratiser à la fois les pratiques artistiques et numériques tout en valorisant le travail effectué via des expositions.

Cette pièce fera sens avec la pièce décrite précédemment. Elle sera d’ailleurs rajoutée après, ce qui permettra de faire de la médiation auprès des participants. 

Une réflexion sur les symboles présents dans l’exposition sera portée : Quels sont leurs sens, à quoi font ils référencent ? Comment et pourquoi apparaissent ou réagissent-il ? Puis, il s’agira de créer une fresque à l’aide de machines numériques récentes telles que la découpe papier, laser ou à fil chaud ou l’imprimante 3D. À la manière d’un bas-relief, les formes préalablement modélisées sur ordinateurs et sculptées grâce aux machines seront disposées sur un mur, impliquant les participants dans un processus de création proche du street art.

Ainsi, l’objet créé à l’issue de cet atelier ne sera pas de nature numérique dans sa forme finale mais le sera de par sa conception, ce qui se ressentira par le biais de la finition quasiment industrielle de chacune des pièces composant la fresque. Cette fresque aura donc pour vocation d’illustrer l’exposition en racontant une histoire abstraite, que chacun interprètera à sa manière en fonction de sa lecture de l’univers proposé par Mille au carré.

Le collectif est actuellement en train de travailler sur un partenariat avec l’université Rennes 2, afin de proposer un workshop avec les étudiants du master Création Numérique, pour compléter le bas-relief et former ainsi une stèle lumineuse.

Ce projet sera présenté pour le festival Urbaines.

Une troisième pièce participative est actuellement en cours de réflexion. Celle-ci évoluerait au fil du temps en fonction des passants. Le collectif est actuellement en réflexion afin de faire en sorte que les ateliers de médiation culturelle autour de l’exposition, menés par Elise Guihard, puissent être intégrés directement à l’exposition.

After Eden (Festival Maintenant)

Art graphique & réalité augmentée
par Mélanie Courtinat, Salomé Chatriot & Iseult Perrault (Média Interaction Design & Arts Visuels, ECAL, Suisse)
Installation lauréate de l’appel à projets Enseignement Supérieur Maintenant 2017
 

DU 27 SEPTEMBRE AU 2 DÉCEMBRE 2017 
DANS LE CADRE DU FESTIVAL MAINTENANT (ELECTRONI[K])

VERNISSAGE JEUDI 12 OCTOBRE 2017, 18H30

 

After Eden est une exploration de tableaux représentant des jardins luxuriants au travers d’un dispositif de réalité augmentée. Les tableaux s’animent afin de découvrir un nouvel univers avec des animations, des sons et des créatures qui se cachent entre les plantes. 
 
 
Le projet After Eden est né d’une collaboration entre l’artiste peintre Iseult Perrault et les designer interactives Mélanie Courtinat et Salomé Chatriot. Inspirées par sa série de toiles représentant des jardins luxuriants et par sa démarche résolument généreuse et bienveillante quant à la place du spectateur, ces dernières ont imaginé une oeuvre collaborative lors d’un workshop à l’ECAL avec le designer zurichois Andreas Guysin. Elles utilisent ainsi la technologie de la réalité augmentée via une application permettant au public de pénétrer en profondeur les toiles aux couleurs chatoyantes presque trop parfaites d’Iseult, et ainsi rajouter un degré de lecture supplémentaire. Persuadées que l’art classique dit les Beaux-arts et les nouvelles technologies sont capables de cohabiter et ont beaucoup à s’apporter mutuellement, elles collaborent ainsi à raconter une histoire, et invitent le spectateur dans une promenade contemplative et interactive. Équipé d’une tablette permettant de « scanner » les tableaux, ce dernier peut ainsi s’enfoncer dans les plantes et découvrir des créatures organiques cachées entre les feuilles, ou soulever un pétale pour révéler le dessous du jardin. 
 
 
 
MÉLANIE COURTINAT
Après des études littéraires à Paris qui ne satisfaisaient que sa curiosité intellectuelle, Mélanie Courtinat est entrée à l’ECAL en 2013 pour suivre un cursus de Media Interaction Design. Fascinée par les nouvelles relations sociales permises par internet (4chan, Tinder, Périscope), elle met un point d’honneur à placer l’utilisateur au coeur de ses oeuvres. Sa sensibilité à fleur de peau et son sens très personnel de l’érotisme se caractérisent à travers un travail emprunt d’une esthétique au « kitch » revendiqué, via des médiums variés allant de la photographie au jeu vidéo, tout particulièrement grâce à son outil de prédilection qu’est la réalité virtuelle, en s’inscrivant ainsi dans une démarche résolument féminine et féministe.
 
SALOMÉ CHATRIOT 
Fille d’une artiste sculpteur et d’un père pilote de rallye, Salomé Chatriot définit sa pratique des arts visuels comme étant intimement liée à l’utilisation d’outils technologiques. Actuellement également étudiante en Media Interaction Design à l’ECAL, elle se considère comme étant à mi chemin entre artiste et designer, et remarque du haut de ses 21 ans la récurrence dans son travail de thématiques comme la mémoire ou le souvenir, mais également du rapport à soi et des références à la mythologie grecque, à travers installations interactives et manipulations sonores. Elle a exposé en compagnie de Mélanie Courtinat de San Francisco à Lausanne en passant par Milan et Paris.
 
ISEULT PERRAULT
Élève à l’ECAL en section arts visuels, Iseult Perrault milite activement pour que le terme « décoratif » ne soit plus une insulte dans le monde des Beaux arts dans lequel elle gravite. Éternellement en mouvement, elle tient depuis quelques années un espace d’exposition appelé Pazioli et assume la fonction de curatrice en plus de son propre travail artistique. Son énergie sans faille se retransmet dans un travail pictural riche aux influences modernes et classiques, et souhaite considérer ses oeuvres généreuses comme des cadeaux aux spectateurs.

Volume d’oubli / 30.03 > 30.05.2017 / Lei Saito

Volume d’oubli

30.03 > 30.05.2017
Lei Saito
 
VERNISSAGE 30.03.17 / 19h
 

Avec son exposition Volume d’oubli, l’artiste Lei Saito vient clôturer notre cycle d’exposition 2016-2017, et questionner pour la dernière fois notre thématique Back to the Future.

C’est en prenant pour source d’inspiration un sujet issu de l’histoire chrétienne – Saint Jérôme dans son étude – dépeint par les plus grands maîtres de la Renaissance (Jan van Eyck, Antonello de Messine, Domenico Ghirlandaio, Albrecht Dürer, etc.), que Lei Saito imagina cette exposition, à l’esthétique pourtant très contemporaine.

Conçue comme une « œuvre d’art totale », l’exposition met en scène des productions relevant de diverses techniques telles que le dessin, la photogravure, la sculpture, le son. Un autre medium artistique plus atypique, et emblématique du travail de Lei Saito, sera mis à l’honneur lors du vernissage, puisque l’artiste réalisera une performance culinaire ; elle qui, inspirée par sa gourmandise, aime cuisiner des plats célébrant les matières de la vie quotidienne.

 

Lei Saito (née en 1980 à Hirosaki, Japon) vit et travaille à Paris. Elle a étudié à l’École des Beaux-Arts de Paris, à l’atelier d’Annette Messager. Elle a exposé en France, au Japon, aux Pays-Bas et en Allemagne, ainsi que réalisé de nombreuses performances culinaires, qui font la spécificité de sa pratique. En 2017, elle participera à une exposition collective au Pioneer Works de New York.

 
 
Titre / l'oubli, 2017, Feuille d'or de 24 carats, Dimensions variables, © Lei Saito
Volume d’oubli
30.03 > 30.05.2017
Lei Saito
 
VERNISSAGE 30.03.17 / 19h
 
RDV ENSEIGNANTS > lundi 24 avril à 17h15 
Pour les enseignants et responsables de groupes (sur réservation)
 
VISITES ET VISITES-ATELIERS POUR LES SCOLAIRES ET LES GROUPES
Visite – ateliers > avril/mai (sur réservation) 
Visites commentées (sur rendez-vous)
 
VISITES TOUS PUBLICS / ACCOMPAGNÉES (SUR RENDEZ-VOUS)
Tous les mercredis > 14h à 17h30
 

TempleOS > Recycle group / 12.01 > 18.03.2017

 

TempleOS

12.01 > 18.03.2017
Sculptures, installations
Recycle group
 
SOIRÉE VERNIE 12.01.17 18h>21h

 

Lexposition « TempleOS » de Recycle Group soulève les questions de lavenir de l’ère de la réalité virtuelle. Le titre de lexposition correspond au nom du système dexploitation créé par le programmeur excentrique Terry Davis, croyant avoir conçu le temple de Dieu et le moyen de communiquer avec lui par lintermédiaire du code.

La composition des œuvres de lexposition construit une simili-chapelle de la future religion possible, ayant linformation pour principale vertu. En essayant dimiter formellement lhéritage, immortalisé en style classique, les artistes offrent à l’œuvre le statut de trouvaille archéologique. Inscrites dans le cadre temporel du rétrofuturisme, les créations sculpturales cumulent images de lesthétique antérieure et symboles de liconographie contemporaine.

La pièce centrale, « Luxor Antenna » (2016), rappelle formellement lobélisque érigé depuis 1836 au centre de la place de la Concorde à Paris, provenant du temple de Louxor, une construction religieuse à la gloire du Nouvel Empire égyptien. Lobservateur avisé remarquera que lobélisque de Recycle Group est entrelacé de symboles de liconographie technologique. Les grillages en plastique de la série « Selfies », remémorant les bas-reliefs de lAntiquité, dépeignent des compositions d’« apôtres » en train de faire des selfies.

En mariant lironie et la componction, les artistes dessinent une image de notre futur possible, quand limmortalité sera définie par le fait de rester connecté.

 

Recycle Group est un collectif russe formé en 2006 par Andrey Blokhin (né en 1987) et Georgy Kuznetsov (né en1985).
Depuis 2010, le collectif est exposé en France, en Italie, en Grande Bretagne, aux USA, en Belgique, etc. Ils ont gagné le Kandinsky Prize dans la nomination « Young Artist » en 2010 et ont été les lauréats du Prix Arte Laguna en 2016!

TempleOS
12.01 > 18.03.2017
Sculptures, installations
Recycle group
SOIRÉE VERNIE 12.01.17 18h>21h
 
RDV ENSEIGNANTS > lundi 6 février à 17h15 
Pour les enseignants et responsables de groupes (sur réservation)
 
VISITES ET VISITES-ATELIERS POUR LES SCOLAIRES ET LES GROUPES
Visite – ateliers > février/mars (sur réservation) 
Visites commentées (sur rendez-vous)
 
VISITES TOUS PUBLICS / ACCOMPAGNÉES (SUR RENDEZ-VOUS)
Tous les mercredis > 14h à 17h30

Back to the future

Lors des visites-ateliers organisées autour de l’exposition de Dominique Blais « De la lumière, le silence interrompu », les enfants des classes d’écoles maternelle et élémentaires fabriquent chacun un système pour communiquer en morse. 

Nous enregistrons en vidéo un mot que nous déposons ici pour le futur.

SOS / ··· −−− ··· 

Envoyé dans le futur par la classe de CE1-CE2 de Christelle Legoff de l’Ecole des Gantelles.

TECHNOLOGIE / − · −·−· ···· −· −−− ·−·· −−− −−· ·· ·

Message envoyé dans le futur par la classe de CM1-CM2 de Fabien Evariste de l’école Elémentaire de Trégain

MORSE / −− −−− ·−· ··· ·

Envoyé dans le futur par la classe de CP de Christine Billard de l’école Pablo Picasso

AMITIE / ·− −− ·· − ·· ·

Envoyé dans le futur par le groupe 4 de la classe de CM2 de Noemie Quemener de l’école Nelson Mandela

PASSE / ·−−· ·− ··· ··· ·

Envoyé dans le futur par le groupe 3 de la classe de CM2 de Noemie Quemener de l’école Nelson Mandela

PAIX / ·−−· ·− ·· −··−

Envoyé dans le futur par le groupe 2 de la classe de CM2 de Noemie Quemener de l’école Nelson Mandela

TEMPS / − · −− ·−−· ···

Envoyé dans le futur par le groupe 1 de la classe de CM2 de Noemie Quemener de l’école Nelson Mandela

FUTUR / ··−· ··− − ··− ·−·

Envoyé lundi 14 novembre 2016 par les CE1-CE2 de Julie Brottes de l’Ecole des Gantelles

ELECTRICITÉ / · ·−·· · −·−· − ·−· ·· −·−· ·· − ··−··

Envoyé lundi 14 novembre 2016 par les CE1-CE2 de Julie Brottes de l’Ecole des Gantelles

GANTELLES / −−· ·− −· − · ·−·· ·−·· · ···

Envoyé lundi 14 novembre 2016 par les CE1-CE2 de Julie Brottes de l’Ecole des Gantelles

FUTUROS

Envoyé lundi 14 novembre 2016 par les CE1-CE2 de Julie Brottes de l’Ecole des Gantelles

ICI / ·· −·−· ··

Envoyé le jeudi 17 novembre 2016 par les MGS de virginie Lemonnier de l’école Jules Ferry

salut / ··· ·− ·−·· ··− −

Envoyé le 18 novembre 2016 par la classe de CM1-CM2 d’Aurélie Pichard de l’école de Trégain

amitié / ·− −− ·· − ·· ·

Envoyé le 18 novembre 2016 par la classe de CM1-CM2 d’Aurélie Pichard de l’école de Trégain

technologie / − · −·−· ···· −· −−− ·−·· −−− −−· ·· ·

Envoyé le 18 novembre 2016 par la classe de CM1-CM2 d’Aurélie Pichard de l’école de Trégain

maman / −− ·− −− ·− −·

Envoyé le 18 novembre 2016 par la classe de CM1-CM2 d’Aurélie Pichard de l’école de Trégain

BONJOUR / −··· −−− −· ·−−− −−− ··− ·−·

Envoyé dans le futur par les élèves de CM1-CM2 d’Amandine Mouynes de l’école Trégain

AMOUR / ·− −− −−− ··− ·−·

Envoyé dans le futur par les élèves de GS – CE1 de Anaïck Le Gentil de l’école Sainte Thérèse

ART / ·− ·−· −

Envoyé dans le futur par les élèves de MS – GS de Véronique Barbier de l’école Camille Claudel

FOOT / ··−· −−− −−− −

Envoyé dans le futur par les élèves de CM1 de Mme Frin de l’école Nelson Mandela

DE CHOSES ET D’AUTRES > Samuel Saint-Aubin / 7.10 > 3.12.2016 (dans le cadre du Festival Maintenant)

DE CHOSES ET D’AUTRES

Samuel Saint-Aubin

7.10 > 3.12.2016
Dans le cadre du Festival Maintenant

Samuel St-Aubin (Montréal) est présent dans le paysage des arts électroniques depuis 2002, l’artiste s’intéresse à la frontière entre le comportement de la matière et le contrôle exercé sur celle-ci par des dispositifs autonomes, ses sculptures cinétiques soulignant chacune le comportement isolé d’un objet issu de notre univers collectif.
Inventeur autodidacte, à partir des propriétés des matériaux, il tente de contrôler des éléments physiques d’une nature capricieuse et ses comportements parfois chaotiques. Les objets-matières sélectionnés sont mis à l’épreuve à travers des exercices d’équilibre, de force et de hasard. Ces dispositifs dévoilent le côté poétique d’éléments du quotidien qui souvent, échappe à notre attention.

 

VERNISSAGE
VEN. 7 OCT. 2016
17 h > Vernissage pour les enfants: visite et atelier initiation aux pratiques numériques avec Samuel St-Aubin.
18 h >  Vernissage tout public

+Inauguration Festival Maintenant & Ambiance Électronique 1 : Gare Sud, Salle de la Cité – 20 h-00 h

 

RENCONTRE AVEC L’ARTISTE
SAM. 8 OCT. 2016 14h > 16h30
Rencontre avec Samuel St-Aubin autour de son oeuvre +atelier initiation aux pratiques numériques.
Réservé aux enseignants et aux accompagnateurs de groupes inscrits sur le programme de médiation.

 

DE CHOSES ET D’AUTRES /
7.10 > 3.12.2016

Samuel Saint-Aubin 
Dans le cadre du festival MAINTENANT (7 > 16.10.15) organisé par l’association Electroni[k]
+ Ouvertures exceptionnelles les 8, 9, 15 et 16 octobre 2016 (9h-13h et 14h-18h) dans le cadre du festival Maintenant.
VERNISSAGE le 7.10.16 > 17h Vernissage enfants / 18h Vernissage tout public
Rencontre avec l’artiste / 8.10.2016 > 14h-16h30

De la lumière, le silence interrompu > Dominique Blais / 13.10 > 3.12.2016 (dans le cadre de la Biennale Off)

DominiqueBlais, Les grands verres, vue de l’exposition auMAC / VAL, 2013, photo:MarcDomage, Courtesy l’artiste etgalerieXippas, Paris

De la lumière, le silence interrompu

Dominique Blais

13.10 > 3.12.2016 Dans le cadre de la Biennale Off

Depuis le milieu des années 2000, Dominique Blais développe ses recherches sur l’immatériel, les flux et les perceptions sensorielles au travers de dispositifs conceptuels et plastiques combinant visible/invisible et audible/inaudible.

Par de subtils jeux de transposition(s), ses oeuvres prennent à revers nos attentes et déroutent nos sens, les ouvrant à de nouvelles possibilités de perception.

Pour le projet Back to the Future, Dominique Blais imagine un dispositif artistique qui s’infiltre dans les espaces de vie du Grand Cordel. A l’opposé d’une œuvre visiblement ostensible, sa proposition nécessite de prendre le temps pour percevoir et comprendre un environnement au sein duquel des éléments ont été discrètement ajoutés dans l’optique de transmettre au public un message crypté. 

En partant des textes des commissaires d’exposition Julija Cistiakova et Ekaterina Shcherbakova, et du contexte du lieu d’exposition, l’artiste a décidé de s’approprier un langage codé universel et intemporel — le morse — particulièrement présent dans la culture littéraire, cinématographique et dans l’imaginaire collectif. 

NUIT VERNIE JEU. 13 OCT. 2016 18h30 > 00h Vernissage +soirée
Espaces de rencontres et de découverte célébrant en musique la finalisation d’une production artistique avec émotion, soulagement, élégance et bonheur, ces soirées en prolongent la vibration visuelle. Ouvrez vos yeux et vos oreilles!

BIENNALE OFF ROADS SAM. 15 OCT. 2016 14h > 19h
Ce parcours Roulettes reliera Le Grand Cordel, la galerie du 126, la maison OODAAQ et la galerie du 48 à l’Élaboratoire. Avec les associations de roller 9dot8, CPB rouler, Roller Derby Rennes et Skate à Rennes.

RENDEZ-VOUS BIENNALE OFF SAM. 22 OCT. 2016
Temps fort de la Biennale Off réunissant 18 structures rennaises. Intervention de Dominique Blais aux Ateliers du Vent.

 

DE LA LUMIÈRE, LE SILENCE INTERROMPU / 13.10 > 3.12.2016 Dominique Blais Dans le cadre de la Biennale Off VERNISSAGE + Soirée le 13.10.16 > 18h30-0h

Rien d’ordinaire > vernissage + soirée de rentrée

RIEN D’ORDINAIRE

> du 1er au 24 septembre 2016

Exposition des productions artistiques de la saison 2015-2016 autour du thème Histoire /histoires:
cinéma d’animation, création numérique, gravure, sérigraphie, dessin et art contemporain, arts plastiques, sculpture et installation.

 

VERNISSAGE
> vendredi 16 sept à 19 h 30

+ ateliers découvertes et d’initiations menés par les intervenants

+ suivi d’une soirée de rencontre et d’information sur la saison 2016-2017.