“S’écouter parler” // Correspondance sonore autour de la voix > à partir du 7 décembre 2020

« S’ECOUTER PARLER »

PARTICIPEZ À UNE CORRESPONDANCE SONORE AUTOUR DE LA VOIX
 
Nous, Marine Iger et Aurélien Georgeault Loch, artistes de la Caravane Compagnie, vous proposons de participer à une correspondance sonore ! Chaque voix, histoire collectée participera à notre projet de création sonore : Je n’ai pas toujours eu cette voix là.

Le principe est simple : chaque lundi nous posons une question sur une conversation WhatsApp et vous êtes invités à y répondre par un fichier son. Nous proposerons 8 questions sur 2 mois, à compter du lundi 7 décembre.

Vos enregistrements pourront n’être que de quelques secondes ou durer plusieurs minutes. On pourra vous demander si vous aimez votre voix, si parfois vous cherchez vos mots, si vous avez des voix préférées… Vous découvrirez chaque semaine une nouvelle question ! Cette conversation de groupe vous permettra aussi de découvrir au fur et à mesure les propositions des autres participants.  Et enfin, vous y découvrirez nos voix, car nous répondrons également aux questions posées.

Nous vous invitons donc à rejoindre une conversation WhatsApp. Cette application de discussion permet simplement de joindre des fichiers que vous auriez enregistrés par ailleurs, ou plus simplement de vous enregistrer directement en cliquant sur le micro. 

Si vous souhaitez participer, contactez la MJC. Nous avons juste besoin de votre numéro de téléphone et de votre prénom afin de vous ajouter au groupe WhatsApp.

Nous aimons bien l’idée de ne s’être jamais vus et que cette correspondance ne passe que par nos voix. Mais nous aimerions bien vous rencontrer ensuite ! En février, nous vous proposerons un temps pour se voir et écouter une sélection de vos réponses ainsi que des premières créations sonores réalisées à partir de vos propositions. 

//

 

Je n’ai pas toujours eu cette voix là

La Caravane Cie est présente pendant deux ans à la MJC le Grand Cordel.

Nous travaillons notamment à la création d’une installation sonore intitulée Je n’ai pas toujours eu cette voix là. Comme son nom l’indique, le thème est la voix. Depuis plusieurs années, nous sommes fascinés par les voix que ce soit à la radio, dans des podcasts ou parmi les gens que nous rencontrons dans la vie réelle.

En parlant de voix, la sienne ou celle des autres, on se retrouve à raconter des anecdotes, à parler de soi et de ceux qui nous entourent. Ces récits sont intéressants par ce qu’ils racontent et par la manière dont ils sont racontés. On s’intéresse donc aux tics de langage, aux bafouillements, à comment on se parle les uns les autres, aux voix claires et précises comme à celles qui se perdent ou parlent trop fort…