Category Archives: Lecture

Noémi Lefebvre : “Parle”, suivi de “Tais-toi” > Ven. 21 jan. 2022 à 20h // Annulé

Parle
+ suivi de Tais-toi (Reporté)

Noémi Lefebvre

Vendredi 21 janvier 2022 à 20h

En partenariat avec la Maison de la Poésie
Entrée libre

 

Noémi Lefebvre est l’auteure de cinq récits publiés aux éditions Verticales : Parle suivi de Tais-toi, Poétique de l’emploiL’enfance politiqueL’état des sentiments à l’âge adulte et L’autoportrait bleu dans lesquels elle déconstruit, déplace en prenant beaucoup à contre-pied, faisant une place assez confortable à l’autodérision, au désenchantement, au désœuvrement.

Elle est aussi membre du comité de rédaction de la revue franco-allemande La mer gelée. Elle rédige également un blog accueilli par Mediapart dans lequel on peut la lire et notamment voir de petites vidéos qu’elle fait avec Laurent Grappe.

 

Réunie à l’occasion d’un inventaire, une assemblée invite un de ses membres resté silencieux à prendre la parole, non sans d’abord lui imposer diverses précautions, rêveries et envolées en tout genre, tant de choses à trier soulevant des questions morales et politiques essentielles : qu’est-ce que la culture ? la nature ? la propriété ? la richesse ? le travail ? la liberté ? La vie, au fond ?

Pourquoi s’intéresser à des « petites cuillères » alors que le monde part en sucette ?

Ainsi s’ébauche, sous l’autorité de quelques grands noms de la littérature et de la philosophie, une délibération collective à l’image d’une moyenne bourgeoisie minée par sa mauvaise conscience, par ses servitudes volontaires, par la fragilité de ses fausses certitudes.

Et comme ce partage a lieu en Normandie, dans le pays de Madame Bovary, c’est l’occasion pour Noémi Lefebvre d’engager une vive controverse avec Flaubert lui-même, dans une postface intitulée Tais-toi.

Le 3PAR2 : Café-théâtre

Le 3PAR2

Café théâtre

Le 3PAR2 est un espace scénique installé certains jeudis soirs dans la cafétéria du Grand Cordel MJC.
Il est ouvert aux artistes professionnels et amateurs sur le mode du café-théâtre. 
Stand up, impro, slam, lectures, musique… le 3PAR2 vous attend pour imaginer sa programmation tout au long de la saison !

  • Gratuit
  • Buvette sur place
  • Jauge limitée

 

> Si vous souhaitez proposer une courte forme artistique, contactez Nicolas : n.malgonne@grand-cordel.com

Scène slam

Jeudi 18 novembre 2021 de 20h à 22h
 
Pour ce premier évènement sur la scène du 3PAR2, nous vous invitons à nous rejoindre pour une soirée slam !
Amateurs ou confirmés, venez lire, dire vos textes (écrits par vous ou non) ou venez tout simplement écouter.
• Soirée présentée par Benji Leblay (comédien, metteur en scène) et Mathieu Ramage (slameur, musicien et comédien)
• En première partie un extrait du spectacle “Jamais tranquille” de Mathieu Ramage

> Facebook

Prochaines scènes slam les : 3 février, 28 avril et 19 mai 2022

Catch d'impro

avec les Beaulieuz’arts de l’ASCREB
 
Jeudi 25 novembre 2021 de 20h à 22h
 
Une deuxième soirée café-théâtre sur la scène du 3PAR2 avec un spectacle Catch d’Impro proposé par les Beaulieuz’arts de l’ASCREB !
Vous verrez s’affronter des équipes de deux comédiens dans des improvisations acharnées, et vous serez les juges qui décideront de l’équipe qui mérite le titre de vainqueur !
En suivant les règles sadiques établies par un arbitre omnipotent, les duos de catcheurs-improvisateurs devront donner le meilleur d’eux-même dans des impros sans pitié afin de remporter vos votes. Le Catch d’Impro c’est un max d’impros, peut-être pas beaucoup de catch, mais surtout une ambiance survoltée, des comédiens malmenés et des histoires déjantées !

> Facebook

Cabaret d'impro

avec les Beaulieuz’arts de l’ASCREB
 
Jeudi 20 janvier 2022 de 20h à 22h
 
Une nouvelle soirée sous le signe de l’improvisation proposée sur la scène du 3PAR2 !
Venez nombreux pour vivre La Grande Aventure avec les Beaulieuz’arts de l’ASCREB.
Pour ce cabaret d’impro, n’oubliez pas de venir avec votre kit de survie d’aventurier ainsi que votre masque, votre passe sanitaire et’un peu d’argent pour pouvoir vous abreuver à la buvette qui sera mise à votre disposition!

> Facebook

Scène Slam

avec Benji Leblay et Mathieu Ramage
 
Jeudi 3 février 2022 de 20h à 22h
 
Le café-théâtre 3PAR2 poursuit sa programmation avec une nouvelle scène slam !
Venez déclamer, poètes de tout bords vos textes en tout genres !
• Soirée présentée par Benji Leblay (comédien, metteur en scène)
• Avec la participation de Mathieu Ramage (slameur, musicien et comédien) qui partagera ses textes.
• Gratuit
• Buvette sur place
• Passe vaccinal obligatoire

> Facebook

Cabaret d'impro

avec les Beaulieuz’arts de l’ASCREB
 
Jeudi 31 mars 2022 de 20h à 22h
 
Accrochez vos ceintures pour ce nouveau spectacle, car vous verrez 30 scènes de théâtre improvisé jouées en 60 minutes chrono. Une seule chose est sûre, certaines seront courtes !
Vous assisterez à une heure ininterrompue d’improvisations théâtrales où tout peut arriver !
• Gratuit
• Buvette soft sur place

> Facebook

Audiences Préliminaires > Ven. 8 oct. 19h30 (Bibliothèque des Longs Champs)

Audience préliminaire

Vendredi 8 octobre à 19h30 à la Bibliothèque des Longs Champs

Une expérience de dramaturgie active et participative.

Gratuit – à partir de 16 ans – durée : 4h
Se munir d’un passe sanitaire
Réservation : 02 23 62 26 36
bibliotheque.longs-champs@ville-rennes.fr

En amont des répétitions de sa prochaine création et dans la droite ligne des expériences de pensée de philosophie morale, le metteur en scène Gaël Le Guillou-Castel propose des rencontres appelées Audiences Préliminaires.

Cette rencontre propose de découvrir Terreur, une pièce de Ferdinand Von Schirach, à travers une lecture partagée, à la manière d’une lecture à la table (première lecture d’un texte entre comédiens). Suivie d’un temps d’échanges, les participant•e•s partageront le parcours intellectuel et moral qu’ils•elles ont effectué au fil de la lecture.

Ce texte, procès fictif d’un major de l’armée de l’air, plonge le lecteur dans le rôle d’un juré.

 

Terreur, de Ferdinand Von Schirach publié par L’Arche©
Mise en scène : Gaël Le Guillou-Castel
Production : La Caravane Compagnie

En partenariat avec le Grand Cordel MJC, dans le cadre de la résidence mission de le Caravane MJC soutenue par le Département d’Ille-et-Vilaine et la ville de Rennes

Le gardien de mon frère

Crédit photo : Christophe Simonato

LECTURE THÉÂTRALE 

Le gardien de mon frère

Ronan Mancec

Vendredi 14 janvier 2022 à 20 h
Salle de spectacle
40 min
2.5€ / 5€ / 7€
À partir de 15 ans

 

Abel et son frère Jo passent la fin des vacances d’été à la campagne, chez leurs grands-parents. Ils retrouvent une bande de copains et copines qui ont grandi de douze mois. On ne fait pas grand-chose, sinon commenter le physique des personnes qui descendent à l’arrêt de bus, jouer à des jeux vidéo en pyjama toute la journée, et la nuit venue contempler les champs. Il y a l’odeur de la cigarette et celle, amère et poudrée, des trompettes des anges qui poussent près de la rivière.

Abel a treize ans, Jo bientôt dix-sept. Ils ne vivent plus ensemble depuis deux ans et l’entrée de Jo à l’internat. Cet été, Jo fait tout le temps la gueule. Il dessine des croix gammées dans ses cahiers. Abel a envie de sortir, et il se demande s’il n’est pas en train de tomber amoureux. D’un garçon. Il en parle à ses ami·e·s, mais pas à son frère. La complicité s’effrite. Alors qu’ils ont grandi ensemble, les deux frères se retrouvent face à face, étrangers, incapables peut-être de s’aimer. C’est l’histoire de Caïn et Abel.

 

Ronan Mancec (1984) a publié près d’une dizaine de pièces aux éditions Théâtrales, parmi lesquelles Je viens je suis venu (Journées de Lyon des auteurs de théâtre), Azote et fertilisants (aide à la création d’Artcena), Avec Hélène, et des pièces pour la jeunesse dont Le Gardien de mon frère (Artcena, résidence CNL) ou Tithon et la fille du matin. Bouèb, Laure Fonvieille, Jean-Claude Gal, Cédric Gourmelon entre autres les ont mises en scène, ainsi que de nombreux amateurs. Elles ont toutes été sélectionnées par des comités de lecture, et parfois traduites. Ronan a bénéficié de nombreuses résidences d’écriture en France, au Québec, au Rwanda. Il est aussi l’auteur de plusieurs spectacles pour des espaces publics et naturels. Sur scène, il est chanteur dans l’ensemble Mze Shina (polyphonies de Géorgie).

Pièce publiée aux éditions Théâtrales Jeunesse, aide à la création d’Artcena 2020. Prix « Les jeunes lisent du théâtre » 2020 de l’Association mayennaise de Liaison École Théâtre, prix de la pièce de théâtre contemporain pour le jeune public 2020 (académie du Var et Pôle bibliothèque Armand-Gatti), prix Text’Enjeux 2021 (Maison du Théâtre et académie d’Amiens). 

Autour de la lecture

• Séance scolaire à la MJC puis échanges avec l’auteur vendredi 14 janvier – à partir de la 3ème
• Livre accessible à la vente à la fin de la lecture 

Recueil à punchlines

LECTURE PERFORMÉE & BLIND TEST

Recueil à punchlines

Les Editions du Commun & Démozamau

Jeudi 24 février 2022 / 18 h 30-20 h : conférence / 20 h 30-21 h 30 : lecture & blind test
Salle de spectacle
Gratuit
À partir de 12 ans

 

Soirée dédiée au rap. Un genre musical difficile à conjuguer au singulier tant il est riche, complexe et en constante évolution. Pour tenter de le découvrir ou d’en apprécier ses nuances, nous vous proposons en début de soirée la conférence de Nicolas Rogès autour de son ouvrage sur le rappeur américain Kendrick Lamar. Puis dans une seconde partie, une soirée Quizz pour se tester et s’amuser ensemble sur une des particularités du rap : la punchline. Des jeux, de la musique, des lectures performées.

Genre musical le plus écouté et le plus lucratif aujourd’hui, le rap reste pourtant marginalisé par une classe politico-médiatique qui circonscrit cette musique à des clichés que ce recueil souhaite modestement démonter. Ce livre que vous tenez dans vos mains est un hommage aux raps. Ce n’est ni une anthologie, ni un dictionnaire, c’est le fruit d’un travail collectif mené par des passionnés.

Porté par Les Éditions du Commun et par l’association Démozamau, ce projet a vu le jour dans le quartier du Blosne à Rennes. Les deux structures ont réuni et coordonné un collectif mixte, d’artistes et d’amateur·rice·s, en organisant des rencontres bi-mensuelles pendant un an, ainsi qu’une résidence d’écriture et des temps publics pour collecter plus largement.

La MJC propose cette soirée en collaboration avec les Editions du Commun et Démozamau et s’inscrit dans la programmation du festival URBAINES. 

Préfacé par Ouafa Mameche, journaliste musicale et éditrice littéraire. Elle écrit pour le site L’Abcdrduson et y anime le podcast consacré au rap français. Elle intervient en tant que chroniqueuse dans l’émission « After Rap » sur Mouv et a lancé le podcast « Hors-Temps ».

Autour de la lecture

• Séance dédicace de Nicolas Rogès.
• Recueil accessible à la vente à la fin de la soirée.

Les Parcours d’ici / 25,26 et 27 mars 2022

Les Parcours d’ici

Des récits d’artistes à la rencontre des habitants

 

Vendredi 25, samedi 26 mars et dimanche 27 mars 2022

©Richard Louvet

Ça commence par une envie de faire avec ce qui est ici. Et avec qui est ici. Ici il n’y a pas de théâtre, mais le théâtre, le récit, les mots peuvent se faire partout. Du moment qu’on est prêt à arpenter le quartier. Qu’on est prêt pour la rencontre.

Ça commence par un groupe d’artistes, invité·es par Le Grand Cordel MJC, qui se rencontrent un soir de décembre pour se raconter ce qu’ils et elles font, ce qu’ils et elles feront en mars. Autour de cette table, on se rend compte, au récit de chacun·e, que des liens se tissent. Des liens de sens ou des liens sensibles. Des coïncidences. Autour de la table, on découvre que coïncidence vient de cum qui signifie « avec », « ensemble » et de incidere qui signifie « advenir », « se produire ». Une bonne définition de ce qui se prépare : œuvrer à advenir avec.

Ici coïncideront une drag queen, des grandes femmes oubliées, un chanteur qui se questionne sur ce que c’est qu’être chanteur, une metteuse en scène qui a repoussé la scène, une héroïne de roman qui contamine des acteurs, une poétesse queer qui mêle plaisir sexuel, politique et expérimentation littéraire, une compagnie de théâtre tout terrain. Ils et elles se sont découvertes plus de points communs qu’ils ne le pensaient. Les récits, les corps, les langues traversent leurs expériences. Ces récits, ces corps, ces langues vont se faire inviter dans des lieux du quartier.

S’aventurer dans les Parcours d’ici, c’est entrer chez l’autre. C’est pousser une porte inconnue et y découvrir un univers. C’est être accueilli dans des murs et dans une histoire, et assister (participer ?) à ce dialogue entre les lieux et les vivant·es. C’est accepter qu’on ne sache pas, avant que la rencontre ait lieu, où elle nous mènera. Ce qu’elle bougera en nous.

C’est faire en sorte, enfin, que la rencontre dans ce qu’elle a de plus riche ne finisse jamais de commencer.

Gaël Le Guillou-Castel
– Artiste en résidence au Grand Cordel MJc avec la Caravane Cie –

Réserver
Billetterie

Programme

Les Emois d’Emma B.

Lecture spectacle d’après Flaubert.

Madame Bovary est une héroïne littéraire mondialement connue. Le portrait d’une femme engluée dans l’ennui d’une Normandie petite bourgeoise, alors qu’elle rêve de passion, d’aventure, de vie tourbillonnante.
Très loin de nos souvenirs d’angoisse de lecture scolaires, deux personnages discutent du roman, de ses personnages, relisent des extraits, se laissent contaminer par la fiction, et l’on ne sait plus très bien par moments si c’est de littérature ou d’eux-mêmes qu’ils parlent.

Conception et interprétation : Maria Savary et Gaël Le Guillou-Castel, La Caravane Compagnie
Aide à la création sonore : Marine Iger
La Caravane Compagnie est en résidence mission au Grand Cordel MJC avec le soutien de la Ville de Rennes et du Département d’Ille-et-Vilaine.

Elles, l’autre mémoire

Lecture théâtralisée, nomade et modulable

Ce spectacle raconte – avec fantaisie, humour et poésie – les histoires captivantes de femmes et de filles extraordinaires, de différentes origines et époques, qui ont marqué le monde sans laisser d’empreinte à leur mesure. Il permet à toutes et à tous de (re)découvrir notre Matrimoine – l’héritage des femmes et des filles, l’autre moitié de l’humanité !

Conception et interprétation : Caroline Alaoui et Lety Pardalis
Cie Les Combats Ordinaires, sous les regards de : Frédérique Mingant et Julie Michel

Passons à tables !

Et si on parlait Drag ?

Cet art qui devient   la mode mais qu’y connaissons nous vraiment ? Le drag peut faire rire parfois peur (oui oui) mais pas de panique Darling Millie sera là pour changer avec vous, répondre à vos questions et même vous faire goûter ses délicieux toasts (vous ne voyez pas le rapport ? Venez et vous comprendrez) !

Conception et interprétation : Darling Millie

Les chansons joyeuses

Piano-Voix-Slam-Confidences drôles et intimistes

Mathieu traîne derrière lui une tendance auteur noir. D’un côté il aimerait bien s’en défaire mais de l’autre ; il se demande quand même si le monde d’aujourd’hui nous permet encore de danser d’oubli.
Dans cette proposition, on le suivra dans sa quête de “chansons joyeuses” avec en toile de fond, ses questionnements sur leur légitimité. La chanson doit elle se mettre dans tout ses états ? Un format court décalé, autant qu’un constat amer en slam et chansons sur une époque amère..

Conception et interprétation : Mathieu Ramage

Fiévreuse plébéienne

La langue Bâtarde

Fiévreuse plébéienne est un texte qui interroge la façon d’habiter son corps, le monde, ses désirs. Ca parle d’amoure, de précarité, de joie punk & émo, de sexualité. Ca emmêle directement le corps au politique, ça prône haut et fort l’expérimentation et la satire, ça précise une volonté très forte de faire la révolution. Fiévreuse Plébéienne révèle ce que Élodie Petit nomme la Langue Bâtarde : une littérature prolétaire, proche du réel, expérientielle, menaçante et gouine.

Conception et interprétation : Élodie Petit

Virilité, une correspondance

Feuilleton radiophonique

Dans le cadre de l’écriture de son spectacle Virilité, Gaêl Le Guillou-Castel construit une correspondance avec des inconnu·es. Ils et elles interrogent ensemble, au fil de cet échange, le rapport que chacun·e entretient avec la virilité et les normes de genre. En naît une littérature foisonnante et sensible écrite en collaboration avec l’auteur Gustave Akakpo. Le texte est ensuite enregistré avec des amateurs et amatrices sous forme de fiction radiophonique que nous vous invitons à découvrir.

Textes – Les correspondant·es : Gustave Akakpo, Gaël Le Guillou-Castel
Prise de son, montage, mixage et création sonore : Marine Iger
La Caravane Compagnie est en résidence mission au Grand Cordel MJC avec le soutien de la Ville de Rennes et du département d’Ille et Vilaine.

commence par le milieu

Performance

Depuis plusieurs années Frédérique Mingant explore, avec son projet expérimental SAUVAGE, les modaliés de faire art avec l’instant. Ne pas savoir, anticiper le moins possible, faire avec ce qui existe dans un espace donné,   un moment donné, avec ce qui est là, avec celles et ceux qui sont là, avec ce qu’on est et avec ce qu’on a, telles sont les règles de cet écosystème. Pour cette performance dans le cadre de “Parcours d’ici”  , Frédérique Mingant se penchera sur la bibliomancie, ou l’art de la question.

Conception et interprétation : Frédérique Mingant, Cie 13/10è en Ut

RÉVOLTES : LA VISITE

Lecture théâtralisée

Flora Diguet & Marie Thomas proposent une lecture de La Visite, courte pièce de l’autrice Anne Berest (éd. Actes Sud). Elles porteront la parole d’une femme, une jeune mère, dans un monologue sans concessions, sans retenue, balayant des réflexions sur la maternité, le mythe du parfait bonheur, déconstruisant l’instinct maternel ; une femme qui fait face tant bien que mal au regard des autres, de la société, c’est-à-dire du public, qui la parole est directement adressée.
Flora Diguet et Marie Thomas font ici résonner leurs parcours de femmes, d’actrices, de metteuses en scène, de mères, jonglant entre carrière professionnelle et vie de famille. En transposant le lieu intime de l’action (une maison) dans un lieu public (un bar), ce discours évoque une réalité tantôt drôle, tantôt grinçante, en tout cas déroutante.

Conception et interprétation : Flora Diguet et Marie Thomas, Groupe Odyssées, Révoltes [cycle de lectures engagées]
Crédit photo : Caroline Ablain et David Hervieu

7 Samouraïs

danse hip-hop, poésie et l’identité d’une esplanade

Comment se construire et se reconstruire, l’un par rapport à l’autre, quand un est jeune et l’autre moins jeune, quand l’un est un fils et l’autre son père.
“7 Samouraïs comme 7 métaphores, comme base à la relation filiale, à la construction et à la reconstruction”.
Le travail de création passe par les mots, par la relation entre deux corps, par l’expérience de la rue, par l’écoute, par l’adaptation à la mobilité, au flux et au flow. “Se fondre dans le décor”.

Conception et interprétation : André Layus
Interprétation : Bboy Rasco et André Layus
Mise en scène : Alice Millet
En partenariat avec Les Tombées de la Nuit

Soeurs

Lecture-spectacle

Trois autrices de théâtre, lisent trois textes qui partent sur les traces de leurs ancêtres et ascendant·es. Des traversées épiques et intimes convoquant le Viêtnam, le Sén gal, la Côte d’Ivoire ou le Maroc – autant de pays liés à la France et son histoire coloniale.
Travailler sur nos mémoires familiales, faire émerger des récits sensibles sur les histoires de la colonisation, des diasporas et des immigrations, revisiter nos féminismes et cultiver nos sororités : telle est l’envie de partage de cette lecture à trois voix.

Idée originale : Marine Bachelot Nguyen
De et avec : Penda Diouf, Karima El Kharraze, Marine Bachelot Nguyen
Production : Cie Lumière d’août
Soutien : festival Prise Directe (Lille)

Apéro-rencontre avec François Place

Apéro-rencontre, lecture et dessin avec François Place

Lecture, exposition, création plastique

Jeudi 12 mai à 19h

— Gratuit
— tout public dès 10 ans

La MJC accueille, en collaboration avec la bibliothèque des Longs-Champs, l’auteur et illustrateur François Place pour un apéro-rencontre autour de son exposition « Le Sourire de la Montagne ».
À l’occasion de cette rencontre, l’auteur contera des histoires de son atlas imaginaire et réalisera un dessin en public.
Dans le cadre de l’événement “Les P’tits Bouquineurs” organisé par les bibliothèques de Rennes.
→ Réservation conseillée à l’accueil de la MJC :
🔹 02 99 87 49 49
🔹 accueil@grand-cordel.com
 
→ Autour de la rencontre à la MJC :
🔹 Exposition visible du vendredi 29 avril au samedi 24 mai
🔹 Spectacle “Le Marquis de la Baleine” mise en scène et jouée par une classe de CM2 de l’école Jean Rostand et une classe de 6ème du collège des Gayeulles, le vendredi 20 mai de 19h à 20h (tout public, réservation conseillée)
 
→ Retrouvez l’événement ici : https://www.bibliotheques.rennes.fr/…/les-ptits…/ 

Crédit : Chloé-Villmer-Lo

Théâtre de procès

LECTURES 

Théâtre et procès

La Caravane Compagnie // Temps fort

Vendredi 13 et samedi 14 mai 2022
Tarif unique : 2.5€ / jour
À partir de 16 ans

 

En amont de la création en janvier 2023 de Terreur, pièce mettant en scène un procès, La Caravane Compagnie proposent une immersion dans des pièces de procès. Le procès comporte une part de théâtralité dans la parole, les costumes, les corps, le décor. Le théâtre, de l’antiquité à nos jours, s’est régulièrement saisi du rituel judiciaire pour donner à voir et à réfléchir sur l’ordre social que les humains s’inventent à travers le temps. 

Durant la saison 2021/2022, des stages de lecture mise en espace ont été proposés à des comédien·nes amateur·es. La Compagnie et Le Grand Cordel MJC vous proposent un temps fort pour découvrir ces lectures, ainsi qu’un documentaire et un spectacle d’atelier amateur.

 

Au programme : 

→ Vendredi 13 mai / 19h30

A vous de juger / documentaire de Brigitte Chevet / 13 Productions, France 3 Bretagne

Des jurés nous racontent leur expérience hors du commun, dans le cadre de la cour d’assises du Parlement de Bretagne. 

Qu’est-ce que juger l’autre ? Comment traverse-t-on cette expérience ? Est-il important de faire appel à ces jurys populaires ? Une question qui se pose avec acuité, alors que la réforme de la justice prévoit de réduire leur rôle. 

Le film de 52 mn sera suivi d’un échange. 

→ Samedi 14 mai

• 15h30 / Lecture : Les Euménides d’Eschyle

Suite au meurtre d’Agamemnon par Clytemnestre et son amant, Oreste, d’abord exilé, revient, et avec l’aide de sa sœur Electre, il venge le meurtre de son père en tuant sa mère et son amant. Poursuivi par les Erinyes, il trouve refuge dans un premier temps dans le temple d’Apollon puis dans le temple d’Athéna, à Athènes. Les Erinyes réclament vengeance. C’est alors que le tribunal des hommes et des Dieux entre en séance… Eschyle, par cette parabole mythologique, propose un mythe sur la création du rituel judiciaire qui vise à sortir de la logique de la vengeance pour entrer dans la logique de la réparation. Athéna est la présidente de ce tribunal olympien, les Erinyes sont la partie civile et l’accusation, et Apollon l’avocat de la défense !

En partenariat avec le Service Culturel de l’Université de Rennes 1
Accompagnement à la mise en lecture : Chloé Maniscalco et Gaël Le Guillou-Castel

• 17h / Lecture : Au loin les oiseaux de Manon Ona

Tout le monde peut un jour recevoir ce courrier demandant de se mettre à la disposition du Tribunal en tant que juré·e d’assise. S’engage alors un processus de sélection qui vous amènera peut-être à siéger et à être confronté à des crimes. Dans la fiction d’Au loin les oiseaux, nous suivons une galerie de personnage qui reçoivent ce fameux courrier, et qui seront appelé·es à se questionner sur le fondement de leur jugement. Il ne s’agit pas de n’importe quel procès : on juge Jacqueline Sauvage, qui a tué son mari de trois coups de fusil après 47 ans de violences subies. Entre la morale et la loi, les personnages vont se débattre.

En partenariat avec Le Grand Cordel MJC
Accompagnement à la mise en lecture : Chloé Maniscalco et Gaël Le Guillou-Castel
Le Texte est publié chez Théâtrales

• 19h / Spectacle : Taïga d’Aurianne Abecassis

Le 11 novembre 2008, cent cinquante policiers investissent Tarnac, en Corrèze. C’est l’opération Taïga. Ils sont venus arrêter dix personnes suspectées d’avoir posé des fers à béton sur des caténaires SNCF, entraînant la perturbation du trafic ferroviaire.
En avril 2018, après dix ans de procédure, le Tribunal de grande instance de Paris met un terme définitif à cette saga en prononçant une relaxe quasi générale des inculpés. Selon la juge, “le groupe de Tarnac était une fiction”. Taïga, [Comédie du Réel] raconte, de manière très documentée, entre témoignage et reconstitution farcesque d’un procès fantasmé, cette “affaire” sensible où se mêlent à la fois aspects politiques, médiatiques et judiciaires en tentant de mettre un peu de lumière sur ce qui peut être considéré comme un des grands fiascos de la justice française.

Par l’atelier de création du Théâtre du Cercle
Mise en scène : Flora Diguet et Gaël Le Guillou-Castel
Le texte est publié chez Lansman
Régie technique de l’évènement : Julia Riggs

 

Ce temps fort est proposé dans le cadre de la résidence mission de La Caravane Compagnie au Grand Cordel, soutenue par le Département d’Ille-et-Vilaine.

 

Extraits du carnet de création du metteur en scène

« La première fois que j’ai lu Terreur, c’était avant tout par curiosité pour ce procédé : un texte-procès dont les spectateurs sont aussi les jurés. Ma recherche est, depuis toujours, innervée de cette question de la place du spectateur dans la représentation, de son immersion passive ou active dans la fiction, et des enjeux de cette immersion. Les textes qui proposent dans leur dramaturgie un tel dispositif ne sont pas fréquents.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Au fil des témoignages, des questions de la procureure et de l’avocat de la défense, puis du réquisitoire et du plaidoyer, le lecteur est sans cesse ballotté dans ses convictions et ses certitudes. C’est une pièce du doute. […]La question de la parole, de son usage, de son pouvoir et de son caractère performatif m’intéresse. Être conscient du langage, de ses limites, de ses multiples biais en se construisant une capacité à douter me semble un enjeu essentiel pour se prémunir de tout positionnement hâtif pouvant engendrer des postures de domination. »

En partenariat avec le Service culturel universitaire Rennes 1 Le Diapason et le Théâtre du Cercle.